Biographies nautienne de Jean-Benoit Ardoin   
Historique

Naturalisé un obscure jour de mars 2000, lors du second consulat Duclos, Jean-Benoit connu à Nautia un destin fulgurant. Il crée dès la fin du mois de mars 2000 l'Institut de statistique et d'Economie de la RFV (ISERFV), dépendant de l'Université de Nautia, qui deviendra rapidement un des plus puissants instituts universitaire de Nautia, grâce notamment au développement de TRANSAC (voir bibliographies de MM Lalande et Guerry). Très vite, il est remarqué au Consulat pour ses constats sur l'économie nautienne, et sera nommé en juin 2000 Directeur Général de l'Economie par le Consul.

Politiquement, Jean-Benoit Ardoin a commencé sa carrière politique au PEU (Parti Ecologique Unifié) qu'il redynamise tout d'abord en prenant en charge la création de filliale économique de ce parti (PEU-Info, PEU-SA). Mais en juin 2000, suite au conflit Krasslando-Zollernois, il quitte à grand bruit ce parti qui ne prendra pas position sur le conflit et crée le PAPE (Parti des Activistes Pacifistes Ecologistes) qui devient rapidement le plus grand parti politique nautien. Lorsque le PAPE prend le pouvoir en octobre 2000, Jean-Benoit Ardoin est nommé Questeur à l'Economie, un poste qu'il occupera encore sous le Gouvernement d'Union National (GUN) élu en mars 2001 suite à l'échec de gestion du PAPE. Pourtant en décembre 2000, M. Ardoin est retrouvé mort, écrasé par un bloc de pierre sur le chantier de l'ISEN. Disparu plusieurs jours, M. Ardoin revient suite à l'opération OSJB, en avouant avoir réussi à échapper à un terrible attentat (le comanditaire de cet attentat n'a jamais été découvert), en simulant son écrasement en utilisant un bloc de polystyrène.

Lors de la catastrophe nucléaire de septembre 2001, M. Ardoin fait partie des premiers survivants. Il entrera ensuite dans l'opposition à son ancien partenaire du PAPE, M. Lalande qui prend le pouvoir de force en février 2002, et crée alors le journal d'opposition Jambon-Beurre News (JBN), journal phare de la période Lalande, qui s'est distingué par une approche politico-people grâce à sa collaboration avec Calie Coopman. Dans le même temps, JB Ardoin relance le PAPE où le rejoindra l'ancien consul Duclos. M. Ardoin fut aussi un des meneurs de l'opposition universitaire de l'été 2002 qui refusa la transformation de l'Université de Nautia en Agence de Recherche, et qui obtint la démission du président de l'Université appuyé par le gouvernement, M. De Montalbion.

En octobre 2002, M. Ardoin se présente aux élections consulaires au nom du PAPE et sera éliminé au dernier tour. Peu après, le Consul Lalande nomme M. Ardoin président de l'Université de Nautia. JB Ardoin utilisera ce poste comme arme contre le consulat en renforçant largement la place de l'Université grâce à la loi Université 2003 en décembre 2002, et il se fait élire président de cette université en janvier 2003.

En avril 2003, c'est une seconde élection consulaire à laquelle se présente M. Ardoin. Même cas de figure, M. Ardoin est éliminé pour la seconde fois au dernier tour face au consul sortant, M. Lalande. Suite à ce deuxième échec, JB Ardoin se retirera progressivement de la vie politique nautienne, et renforcera sa place à l'Université. En mai 2003, il organise le premier colloque de l'Université de Nautia. Puis se range progressivement mais mollement dans la majorité politique de l'époque. En octobre, le PAPE se divise sur les élections consulaires, M. Ardoin défend la candidature de M. Gauvain, tandis que la frange duclosienne du parti soutient Melle Coopman. Suite à cette division interne, le PAPE est dissous en fin d'année. Jambon-Beurre News quant-à lui fusionne avec les décombres de la semaine, un journal résolument lalandien, pour former "Heb le dromadaire".

En janvier 2004, M. Ardoin est réélu président de l'Université de Nautia. Il se rapproche alors de son filleul d'adoption, M. Gheysens qui a rejoins l'obscure CPDEUPMEUN. Ensemble ils formeront Lédao, avec le soutien de Melle Coopman, organiserons en mai 2004 le second colloque de l'Université de Nautia et créerons le parti NACIEN avec Cyril Dejonghe. En mai 2004, M. Ardoin est en outre nommé par M. Gheysens "Petit canapé" de Lédao. En septembre, M. Ardoin crée avec M. Gheysens la Faculté de Médecine Bilombo et Nautienne (FAMBIN) à l'Université de Nautia. Il écrit en outre les règles du lancer de polystyrène et crée la Fédération Nautienne de Lancer de Polystyrène (FNLP - septembre 2004).

Légendes

Des légendes que nous ne pouvons vérifier circulent à propos de M. Ardoin. M. Ardoin aurait été mandaté par le consulat Duclos pour organiser l'opération Bob le guerrier en septembre 2000 en vue de déstabiliser Ys. Rappelons que Bob le guerrier et ses hommes auraient pris le pouvoir quelques jours sur l'ile principale d'Ys, avant d'etre rejetté à la mer par les forces yssoises. Ces hommes auraient alors fondés le Grand Duché de Gaudia, dirigé par Perceval Ier, que l'on suppose psudonyme de M. Ardoin.

Une autre légende court sur M. Ardoin à propos de la mystique confrérie du Graal Virtuel qui aurait existé dans le micromonde en 2000, et aurait été dissoute à l'automne 2000. M. Ardoin y aurait été un grand maitre.

On lui prête aussi le pseudonyme de Yder Chevalier, homme politique Enerlien.

Plus récemment, et de façon plus certaine, M. Ardoin serait un grand maitre de la CPDEUPMEUN (Confrérie des Purs et Durs de l'Economie Utile et Pour la Mise en Place de l'Economie Utile à Nautia), une confrérie qui sévirait toujours à Nautia.

En mai 2004, M. Ardoin a déclaré être un agent secret ex-lude, arrivé à Nautia pour surveiller M. Dejonghe. Aucune preuve n'a étayé cette thèse, même si des éléments sont troublants

Postes occupés

  • depuis mars 2000 : Professeur et doyen de l'ISEN [Institut de Statistique et d'Economie de Nautia] (ex-ISERFV)
  • Mai-octobre 2000 : Directeur général de l'Economie (consulat Duclos 2)
  • Juin-octobre 2000 : Président du PAPE (Parti des activistes Pacifistes Ecologistes)
  • Octobre 2000-mars 2001 : Questeur à l'Economie (consulat Dejonghe)
  • Mars-juin 2001 : Questeur à l'Economie (GUN)
  • Mars 2002 : Fondateur de Jambon-Beurre News
  • Mars 2002-novembre 2003 : Rédacteur en chef de Jambon Beurre News
  • Décembre 2002-avril 2004 : Ambassadeur de Nautia en CSH
  • Novembre 2002-janvier 2003 : Président nommé de l'Université de Nautia
  • Depuis janvier 2003 : Président de l'Université de Nautia
  • Mai 2003 : Organisateur du premier colloque de l'Université de Nautia
  • Depuis novembre 2003 : journaliste à Heb le Dromadaire
  • Depuis Avril 2004 : journaliste à Micronews (agence micromondiale de presse)
  • Mai 2004 : cofondateur du NACIEN (Parti pour la Nautiance, les citées et l'environnement)
  • Septembre 2004 : président fondateur de la Fédération de Lancer de Polystyrène
  • Septembre 2004 : Cofondateur de la Faculté de Médecine Bilombo et Nautienne (FAMBIN) et doyen de cet institut



<< Retour à Biographies des citoyens Nautia : La vie des personnages marquants de Nautia
Le 23 avril 2004, Jean-Benoit Ardoin
Les Presses de la République sont motorisées par CMS Made Simple