Le Scanthir   

Le scanthir, présenté par Yvan Sorine (CSH)

       

Le Scanthir est un sport scanthélois qui se déroule sur une patinoire. Le but du jeu est de lancer des boules de neige sur des cibles adverses.
Le jeu se déroule en six phases où chacune des deux équipes peut obtenir le droit d'attaquer une seule fois. La possibilité d'attaquer est obtenue lors de la phase de réception. Un canon à boules de neige
envoie dans les airs deux boules de neige. Trois possibilités :
- les équipes attrapent chacune une boule de neige et attaquent chacune à leur tour ;
- une seule équipe attrape une ou les deux boules de neige et attaque en solo ;
- les deux équipes échouent et personne n'attaque lors de la phase.
Concrètement, pour chaque phase, votre feuille de match contient deux lignes, une est le chiffre-code (0 ou 1), l'autre est le chiffre - parité (paire ou impaire). Le Neutre additionne les chiffre codes et observe la parité obtenue. Si une des équipes avait misé sur la parité obtenue, elle peut attaquer.
Après la réception, on passe à l'attaque proprement dite. Deux lignes de 6 joueurs rentrent en jeu et s'opposent, l'une représentant l'attaque, l'autre la défense.
Concrètement, pour chaque phase, votre feuille de match contient 3 autres lignes, l'une représente votre chiffre-attaque (compris entre 0 et 5 bornes inclues), une seconde votre chiffre-défense (intervalle identique) et la troisième votre chiffre-risque. Ensuite, le Neutre additionne le chiffre d'attaque et le chiffre risque de l'attaquant et le compare au résultat de l'addition du chiffre défense et chiffre risque du défendant. Pour inscrire un but, le chiffre de l'attaquant doit être strictement supérieur au chiffre du défendant.

Deux règles à assimiler :
- (chiffre d'attaque+chiffre défense) par phase = 5
- chiffre de mise de risque / par match (soit 6 phases) = 16

Un autre règle est l'avantage du terrain. Une équipe évoluant au sein d'un environnement connu (encouragement du public, patinoire et vestiaire connus, etc) doit être mis en valeur. Cet avantage se traduit par deux priorités. A la place du chiffre parité (paire ou impaire) l'équipe évoluant à domicile a le droit lors de deux phases d'usiter une priorité qui, quelque soit la parité obtenue lors de l'addition des chiffres-code (0 ou 1), lui permettra d'attaquer.

Si vous pataugez, je vous renvoie ici avec notamment des exemples concrets de match et la feuille de match à envoyer au Neutre avant chaque rencontre.

Une fois les règles bien comprises, la feuille de match vous prendra environ 1mn 30 à faire. Le Neutre comptabilise. Le match pourrait être ensuite résumé comme vous pourrez le constater via le site, section championnat.
J'espère avoir été assez explicite et intéressant.

Pour le mode "international", il suffit à Nautia de trouver un sélectionneur avec lequel je pourrais évoquer les quelques changements de règles (introduction notamment d'une mise de risque flottante).
J'invite d'ailleurs Nautia à se renseigner auprès du Comité des Sports du Micromonde pour une éventuelle candidature ce qui vous permettra de faire émerger un de vos nombreux sports au niveau
international via ce canau de diffusion ou de participer à d'autres.
Fort floconeusement,
Ligue de Scanthir
(publié sur la liste de Nautia le 29 janvier 2006)

      


<< Retour à Entreprises, associations, fondations et journaux : La société civile nautienne.
Le 11 mars 2006, Matthieu Duclos
Les Presses de la République sont motorisées par CMS Made Simple