Talamanca   
TALAMANCA....Ce nom fait rêver les aventuriers du monde entier. Qui n'a pas rêvé d'aller y siroter un jus de fruit en compagnie de pour y découvrir les profondeurs philosophiques de la statistique ? Qui ne s'est jamais vu, dans ses espoirs les plus fous, en train de faire une partie de pétanque avec et , champions du monde dans leur catégorie ? Qui n'a pas ardemment désiré se baigner sur les plages de sables fins ourlées par les vagues tranquilles de la baie de Talamanca ?
Présentation

La ville de Talamanca est la capitale de Nautia depuis sa création. On y trouve donc les principales institutions du pays : le Parlement, qui se tient habituellement sur la place du Forum, le Consulat, la Haute Cour de Justice, l'Université de Nautia, le Temple du grand Chapus... La plupart des nautiens ont une résidence à Talamanca ou dans les environs pour pouvoir assister aux sessions parlementaires.

Histoire

La ville a connu de très importantes transformations au fil du temps, grâce à une utilisation décalée de l'article Kenobi. Un premier plan a fut établi par le Consul , mais la ville fut ensuite détruite par par un cataclysme.

La reconstruction fut longue. C'est finalement et , deux anciens consuls, qui s'efforcèrent de créer un nouveau plan, avec un urbanisme de type hispanique. Deux places principales ont été édifiées : le Forum, au coeur du quartier politique, et la Vieille Place, au coeur du vieux Talamanca.

La loi Claude Bartelone a permis à la ville de gagner son autonomie, dont les bases sont fixées dans la Charte de la ville. Actuellement, la carte de Talamanca et les parcelles sont gérées par , le Divan de Talanca.

Documents
L'histoire de Talamanca : Ce qu'il nous reste du passé de Talamanca
Vivre à Talamanca : Qui habite où ?
Sous-rubriques
Les commerces de Talamanca : Les activités commerciales de notre capitale
Sortir à Talamanca : Loisirs, événements et spectacles à Talamanca
Les Transports à partir de Talamanca : Tous les transports depuis la capitale
Le 30 novembre -1, Cyril Dejonghe
Dernière modification le 28 janvier 2006 par Cyril Dejonghe
Les Presses de la République sont motorisées par CMS Made Simple